Entreprise individuelle
Accueil > Projet d’entreprise > Qualités entrepreneur

Qualités entrepreneur

Devenir chef d’entreprise ne consiste pas simplement à créer une entreprise, encore faut-il acquérir la personnalité correspondant à cette fonction.

Être à la tête d’une entreprise

Rien ne s’acquiert de naissance, tout doit se mériter. Ce principe social est d’autant plus valable pour un dirigeant, un créateur d’entreprise et pour tous les supérieurs hiérarchiques en général (notamment les cadres). Tout se rapporte à l’idée de responsabilité et non au titre de chef d’entreprise. Cette responsabilité, concrètement, concerne la bonne gestion de l’entreprise pour rassurer les investisseurs, l’adoption d’une méthode de travail rationnelle, etc. On va se focaliser sur ce qu’attend généralement la société d’un leader qui se respecte.

Le charisme du leader

Le charisme est important. Même si l’autorité du chef ne doit pas être contestée, ce chef devra faire preuve d’empathie. Tout n’est pas question d’autorité, il s’agit également d’adhésion des collègues et subalternes, ce qui renforce à terme le charisme. Ce charisme fait que le leader est en mesure de susciter des émotions fortes chez autrui en définissant une vision qui les unit et qui les captive. Le leader aura à motiver les employés.

Certes, l’ambiance collective au travail est importante. Mais le leader aura à privilégier les compétences individuelles. Il mesurera – lui directement ou par l’intermédiaire de ses cadres – les performances de chaque employé. Ce sera en fonction de ses performances qu’un employé sera récompensé par une prime et/ou une promotion. Les motivations individuelles des employées aboutissent à terme à une excellente performance collective.

En somme, ce charisme devrait se refléter ne serait-ce qu’implicitement dans un business plan, un document qui laissera déjà transparaître la politique choisie pour la gestion des RH.

Le sens de la responsabilité

Le leader est maître de ses émotions. Il sait gérer les frustrations et le stress, notamment les hauts et les bas – on n’insistera jamais assez sur le fait que pour le démarrage et le développement de l’entreprise, il y a toujours des difficultés. A propos de difficultés d’ailleurs, le leader est souvent concurrentiel. Et puis, il les appréhendera bien assez tôt en réalisant son étude de marché. Il se plaît à surmonter les obstacles. Ce trait de caractère lui permet d’acquérir un certain charisme dans la mesure où son attitude fait impression aux autres.

Ensuite, si vous n’êtes pas énergique, vous pouvez être sûr que vous coulerez votre projet, avec vous dedans ! L’enthousiasme n’est pas un gros mot pour un leader qui se respecte. Qui plus est, le leader est souvent dominé par un sens du devoir et a tendance à être très exigeant de nature. Il a généralement un très haut niveau d’excellence résultant parfois du perfectionnisme. Il a aussi un besoin d’ordre et a tendance à être très discipliné. Être toujours précis et avoir un contrôle sur les situations et les relations sociales c’est une manie typique du leader.

Très protecteur de son intégrité, il est socialement conscient et prudent, surtout lors de prises de décisions. La confiance en soi est le trait commun des leaders. Ils ont tendance à être libres de culpabilité et ont peu ou pas besoin de l’approbation d’autrui. Ils sont généralement rudement affectés par des erreurs ou des échecs antérieurs.


Articles complémentaires

Compte prévisionnel